Recherchez une école Contactez un conseillé

France

Etudier en France

Etudier en France, troisième destination la plus prisée par les étudiants étrangers ces dernières années, recommandée par 9 étudiants étrangers sur 10 selon Campus France, la France est reconnue pour la qualité et l’excellence de son enseignement, qui lui confère, depuis toujours, une place de choix dans les plus grands classements internationaux.

Poursuivre ses études en France, c’est s’assurer d’avoir accès aux meilleurs établissements et à une multitude de formations parmi les plus reconnues au monde.

Le système français, assez complexe et relativement différent de celui des pays anglo-saxons propose plusieurs choix aux titulaires du baccalauréat ou d’un équivalent :

Bien choisir sa formation

Intégrer une formation courte en 2 ans :

Les BTS (brevet de technicien supérieur), DUT (diplôme universitaire de technologie) et DEUST (diplôme d’études universitaires scientifiques et techniques) sont des formations courtes qui permettent de valider un diplôme en 2 ans et d’entrer ensuite dans la vie active. L’avantage de ces formations est d’offrir à la fois des cours théoriques et un stage en milieu professionnel.
Au terme de ces 2 années, vous pourrez également obtenir une équivalence et intégrer l’université directement en 3ème année, en parcours initial ou professionnel.

Intégrer une université :

La France compte 83 universités publiques financées par l’État. Toutes les disciplines y sont enseignées et les frais d’inscription y sont très accessibles (184 euros/an pour une inscription en licence).
L’université délivre 3 diplômes :

  • la Licence : délivrée à l’issue des 3 premières années
  • le Master : après la licence, il se fait en 2 ans, en filière « recherche » (filière qui conduit au Doctorat) ou en filière « professionnelle » (filière qui prépare à l’insertion professionnelle).
  • le Doctorat : après le Master, il requiert la validation d’une thèse, réalisée en 3 ou 4 ans.
    La seule exception concerne les disciplines médicales : vous devrez obligatoirement suivre une Première Année Commune aux Études de Santé (PACES) puis réussir le concours d’entrée en 2ème année. Aucune équivalence n’est délivrée.

Intégrer une Grande École :

Ces « Grandes Écoles » font partie des particularités du système universitaire à la française et témoignent de son excellence. Elles regroupent les plus grandes écoles d’ingénieurs, les Écoles Normales Supérieures (ENS), certaines grandes écoles de commerce et écoles nationales vétérinaires. L’accès se fait sur concours. Le niveau qu’elles exigent dès l’entrée amènent en général les étudiants à intégrer une classe préparatoire après le bac, afin de se préparer au mieux aux concours.

Intégrer une classe préparatoire aux Grandes Ecoles (CPGE) :

En un ou deux ans, après la fin du cycle secondaire, elles préparent aux concours très exigeants des « Grandes Ecoles » dans les matières littéraires, scientifiques ou économiques et commerciales. Il vous faudra de solides connaissances et de bons résultats au baccalauréat pour y être accepté.

Les écoles de commerce et de management :

On en compte 230 en France. Certaines sont privées, d’autres dépendent des chambres de commerce et d’industries ou encore de l’enseignement public. Elles sont accessibles dès la première année universitaire et proposent des formations en 3 ans (Bachelor) qui peuvent se poursuivre ensuite en Master (2 ans). Elles proposent également des MBA en management, gestion, communication etc. La plupart des écoles prévoient des stages et des programmes d’échanges. Soumises à un concours d’entrée, la plupart exigent l’obtention de tests d’aptitude type Tage Mage ou TOEFL(lien vers la future page sur les stages de préparation aux examens). Les frais de scolarité sont compris entre 3000 et 10 000 euros par an.

Les écoles d’ingénieurs :

Généralistes ou spécialisées, publiques ou privées, il en existe plus de 250. La sélection se fait sur dossier, ou sur concours d’entrée.
Les frais de scolarité sont variables : de 610 euros/an pour une école publique à 9000 euros/an pour certaines écoles privées.

La liste est loin d’être exhaustive et il existe des formations françaises réputées dans de nombreuses disciplines: gastronomie, hôtellerie, art, architecture, mode, cinéma etc. vers lesquelles nos conseillers pourront vous orienter.

Venir étudier en France

S’inscrire

En première année, les inscriptions à la plupart des formations (universités, écoles, classes préparatoires) se font, comme pour les étudiants français via la plateforme en ligne Admission-postbac. A partir de la deuxième année, les inscriptions se font directement auprès de l’université.

Pour les écoles de commerce et d’ingénieurs, des concours spécifiques sont organisés pour les étudiants étrangers. Des plateformes permettent de s’inscrire en ligne à plusieurs de ces concours comme le concours SAI ou PASSWORD pour les écoles de commerce ou encore UNIVERSA pour les Grandes écoles.

Nos équipes de conseillers sont là pour vous guider et vous accompagner pas à pas dans votre inscription.

Obtenir un visa

Si vous n’êtes pas ressortissant d’un État membre de l’Union européenne, un visa sera nécessaire. Une fois votre inscription validée auprès de l’établissement que vous aurez choisi, vous devrez procéder à une demande de visa. Plusieurs types de visas existent selon la durée de votre séjour en France. Si votre séjour n’excède pas 3 mois, il s’agira d’un visa de court séjour pour études. Si vous envisagez d’intégrer un programme plus long (6 mois ou un an), il faudra demander un visa de long séjour pour études.

Obtenir une bourse d’études

Les étudiants étrangers peuvent bénéficier de bourses sous certaines conditions. Leur attribution est gérée par Campus France, l’agence française pour la promotion de l’enseignement supérieur français.

Votre pays d’origine peut également vous proposer des bourses pour la poursuite d’études à l’étranger, notamment si la formation que vous souhaitez intégrer n’est pas proposée par votre pays.

Trouver un logement

Réussir son séjour en France, c’est aussi aller à la rencontre des français, qui vous feront découvrir leur pays, leur culture et vivre des expériences inoubliables.

Quoi de mieux alors que d’intégrer une résidence universitaire, une colocation ou un internat. Vous pouvez aussi opter pour une location d’appartement individuel, mais les prix sont souvent plus élevés et les conditions de location plus strictes (garants, cautions etc.).

Nos conseillers sauront vous guider pour vous permettre de trouver la solution d’hébergement qui vous conviendra le mieux.

Votre décision est prise? Vous partez étudier en France? Ne ratez pas les prochaines inscriptions, contactez nos conseillers France dès à présent!