Recherchez une école Contactez un conseillé

Canada

Etudier au Canada

Poursuivre ses études au Canada, c’est s’offrir l’opportunité d’une expérience inoubliable dans un pays où l’on peut à la fois côtoyer la culture nord-américaine mais également, pour les plus frileux, évoluer dans un environnement francophone.
A cela s’ajoute un système scolaire et universitaire de très grande qualité et à la renommée mondiale. En 2014, 4 universités figuraient dans le classement de Shanghai et 5 MBA dans le Top 100 Financial Times Rankings.

Quelques particularités sont à connaître avant de se lancer :

Au Canada, l’enseignement relève de la compétence exclusive des provinces. Le pays dispose ainsi de 13 systèmes éducatifs singuliers, même si beaucoup de similitudes existent. Tous les établissements ne sont pas reconnus et en mesure de délivrer des diplômes, grades ou certificats. Pour s’y retrouver, les étudiants peuvent se fier aux universités et collèges universitaires adhérents à l’association des universités et collèges du Canada (AUCC) qui regroupe 97 établissements publics et privés.

Un peu de vocabulaire avant de débuter :
Il faudra différencier le « grade » qui sanctionne la fin d’un cycle universitaire des « certificats » et « diplômes » qui correspondent à des attestations de réussite à des programmes de 1er cycle en général inférieurs à 4 semestres.

Ce que les canadiens nommeront « baccalauréat » est en réalité un grade universitaire sanctionnant 3 ans d’études, soit l’équivalent d’une licence dans le schéma LMD généralement admis. Rien à voir donc avec le baccalauréat que nous connaissons.

Le système universitaire canadien

Le premier cycle

Il se compose des universités, des collèges et des écoles techniques. Chaque établissement établit ses propres conditions d’admission et ses propres programmes.

Le Baccalauréat ou Bachelor Degree
Il s’obtient au sein de collèges universitaires ou d’universités au terme de 3 ou 4 années selon la province.

Les formations techniques et professionnelles :

Dans les collèges communautaires, instituts techniques ou CEGEP (formations pré-universitaires), les étudiants peuvent obtenir un diplôme ou un certificat les préparant directement à l’exercice d’une profession, à l’exemple du DEC général ou technique, équivalent québécois d’un BTS ou d’un DUT français. Certains permettent d’intégrer ensuite l’université ou d’entrer directement sur le marché du travail.

Les microprogrammes :

Ce sont des formations courtes, qui se valident en un trimestre et permettent d’obtenir de 9 à 18 crédits.

Les 2ème et 3ème cycles

Le master et le doctorat
Comme dans le système français et anglo-saxons, le master est accessible aux titulaires d’un Bachelor (ou baccalauréat au Québec). Il se déroule sur 2 ans. Le Doctorat, accessible avec un master en recherche, dure en général de 3 à 5 ans.

S’inscrire

La plupart du temps, vous aurez à remplir un formulaire de demande d’inscription en ligne, à fournir vos résultats et diplômes et à justifier d’un bon niveau en anglais ou en français selon les universités. Enfin, il pourra vous être demandé une lettre de motivation dans laquelle vous expliquerez les raisons qui vous poussent à poursuivre vos études au Canada.

Obtenir un permis d’étudier au Canada

Pour un séjour linguistique court ou si vous n’envisagez qu’un semestre sur place, seul votre passeport vous sera nécessaire.
Vous n’aurez besoin d’obtenir un permis qu’en cas de séjour de plus de 6 mois. Les délais d’attente peuvent être très longs selon les pays et le gouvernement vous conseille d’entamer les démarches au plus vite. Une estimation de la durée des démarches par pays est disponible sur le site du gouvernement canadien

Vous aurez à produire les pièces ou preuves suivantes :
– avoir été accepté par un des établissements d’enseignement désignés
– être en mesure de subvenir à vos frais sur place et à vos frais de scolarité
– éventuellement vous soumettre dans certains cas à un examen médical

La demande peut être faite en ligne ou par courrier. Toutes les infos sur le site du gouvernement canadien

Si votre formation sur place comprend un stage, vous devrez également faire une demande de permis de travail auprès du gouvernement canadien.

Financer ses études

Le gouvernement canadien propose des programmes de bourses auxquels vous serez peut-être éligible. Pour connaître les conditions et postuler, le site des bourses internationales du gouvernement canadien.

Travailler pendant votre séjour reste possible, grâce à un permis d’études valide. Vous devrez alors faire une demande de numéro d’assurance sociale afin de pouvoir percevoir un salaire sur le sol canadien. Vous serez autorisé à effectuer jusqu’à 20 heures par semaine et à temps plein pendant les vacances universitaires.

N’hésitez pas à contacter nos conseillers pour en savoir plus sur les études au Canada.