Recherchez une école Contactez un conseillé

Allemagne

Etudier en Allemagne

Qualité du système éducatif, internationalisation croissante des cursus ou encore marché de l’emploi en bonne santé sont autant d’atouts qui expliquent cet engouement des étudiants internationaux pour l’Allemagne, sa langue et son enseignement.

Vous souhaitez vous aussi tenter l’aventure d’un séjour linguistique en Allemagne ? Voici quelques informations et conseils pour mettre toutes les chances de votre côté et faire de votre séjour une expérience déterminante et profitable.

Signataire du processus de Bologne, l’Allemagne fonctionne aujourd’hui selon le système de crédits européens ECTS. Vous pourrez donc facilement faire valoir votre niveau d’étude et prétendre à une équivalence dans la discipline de votre choix.

Un baccalauréat français, par exemple, vous donnera accès à une première année universitaire sous réserve bien sûr de passer un test d’aptitude en langue et d’avoir été accepté par l’établissement.

A noter que de plus en plus d’établissements universitaires allemands proposent des cours en anglais.

Le système universitaire allemand

On distinguera deux types d’établissements : les universités et les Fachhochschulen (FHs).

Les universités

Une grande majorité des universités et écoles propose donc des diplômes dans le cadre du processus de Bologne. Elles délivrent les grades de Bachelor, Master et Doctorat, dans un grand nombre de matières, même si d’anciens diplômes perdurent encore comme le vordiplom, le diplom ou encore le Magister.
Le vordiplom ne constituera pas un diplôme à proprement parler mais l’équivalent des 2 premières années du « diplom ». Le diplom ou le Magister sanctionnent chacun 4 années d’études. Le diplom concernera les disciplines de l’ingénierie, le management et encore le commerce. Son équivalent dans les fachhoschschulen sera le « diplom FH ». Le « magister artium » est un diplôme spécifique aux sciences humaines, sciences sociales et arts.
Enfin, le « staatsexamen » (examen d’état) est exclusivement délivré en pharmacie, médecine et droit.

Les universités techniques

A l’origine, on y enseignait uniquement les matières techniques. Aujourd’hui, leurs offres se sont élargies et dans certaines d’entre elles, vous pourrez trouver des enseignements en lettres par exemple, même si ce sont toujours les enseignements scientifiques et techniques qui prédominent. L’Allemagne en recense 9 au total.

Les Fachhochschulen (FHs)

Il en existe plus de 200 aujourd’hui en Allemagne. Ces établissements rencontrent un succès grandissant. Ils proposent des enseignements davantage orientés vers la pratique professionnelle. Les cursus plus appliqués y sont aussi plus courts et les effectifs par classe plus réduits. Les diplômes sont les mêmes qu’à l’université : le Bachelor et le Master. Une quinzaine de spécialités y sont enseignées. Et il vous sera toujours possible de rejoindre ensuite les universités à la suite de tests et après étude de votre dossier.

Les « college of arts, film and music »

On y enseigne les arts, du cinéma au design en passant par la danse, du bac +3 au doctorat. La plupart de ces établissements est accessible sur concours.

S’inscrire

Pour votre admission, le premier impératif sera d’avoir un niveau d’allemand suffisant. Pour cela, les universités exigent que vous produisiez une attestation de réussite à l’un des tests reconnus par l’ensemble des établissements : le TestDaf ou le DSH.

Le TestDaf est un test que les étudiants peuvent passer dans leur pays d’origine. Reconnu par tous les établissements en Allemagne, il justifie de votre niveau et de votre aptitude à suivre des études en Allemagne. Des centres habilités dans le monde entier permettent de passer ce test, à des dates précises, plusieurs fois par an.

Si vous n’avez pas passé le TestDaf, l’université qui vous accueille pourra vous convoquer si besoin pour passer le DSH.

En Allemagne, les études se divisent en semestres plus qu’en années. Vous pourrez en général vous inscrire à l’université en cours d’année civile. Prévoyez cependant un délai assez long. En général, pour intégrer une université ou un Hochschule pour le semestre d’hiver (mi-octobre), il vous faudra faire parvenir votre dossier à la mi-juillet au plus tard.

De nombreuses universités ont aujourd’hui centralisé leurs inscriptions pour les étudiants étrangers sur le site uni-assist.
Vous pourrez y trouver la liste des pièces à fournir et vérifier, pour certains établissements, si vos qualifications vous permettent de prétendre ou non à une inscription.

Les frais d’inscription restent peu élevés en Allemagne. Les universités allemandes étaient autrefois gratuites. Aujourd’hui, les landers sont autorisés à fixer librement des droits d’inscription. Les frais peuvent donc varier d’une université à l’autre. Certains sont gratuits, certains payants, sans jamais dépasser 500 euros par semestre.

Obtenir un visa pour étudier en Allemagne

Si votre pays d’origine est situé hors de l’Union Européenne, une demande de visa devra être faite auprès de l’ambassade d’Allemagne de votre pays. S’y prendre suffisamment à l’avance puisqu’un rendez-vous devra être pris à l’ambassade. Prévoir également la traduction de vos diplômes en français ou allemand, si besoin.

Deux types de visa existent, selon la durée de votre séjour : le Visa schengen (- de 90 jours) ou le visa national (long séjour, + de 90 jours).
Il faudra prendre contact auprès du service des visas de l’ambassade d’Allemagne de votre pays et vous munir de votre inscription dans une école de langue ou une université allemande, de vos diplômes traduits, d’une attestation de réussite au test d’aptitude en langue allemande (DSH ou TestDaf ou test en anglais si les cours sont en anglais) et d’une attestation prouvant votre aptitude à financer votre année d’étude sur place (attestation de financement).

Un job pour financer votre séjour

La réglementation allemande permet aux étudiants jusqu’à 120 jours de travail par an à raison de 8 heures par jour ou 240 jours pour 4 heures de travail journalier. Vous pourrez donc facilement financer votre séjour par quelques heures de travail.

Nos conseillers pourront vous orienter vers une bourse d’études s’il en existe dans votre pays et pour trouver un logement sur place.

Contactez un conseillé